La convention interministérielle pour l’égalité filles – garçons dans le système éducatif a été signée

Najat Vallaud-Belkacem et George Pau-Langevin, Ministre délégué chargée de la réussite éducative ont signé jeudi 7 février la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif.  Cette convention manifeste l’engagement de six ministères à construire la société de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

 

L'école doit s'organiser et agir pour ne pas alimenter, malgré elle, les stéréotypes sexistes. Les manières d'interroger, de donner la parole, de noter, de sanctionner et évidemment d'orienter, révèlent des représentations profondément ancrées sur les compétences supposées des unes et des autres. Ces pratiques, le plus souvent involontaires, ont des conséquences significatives sur les parcours scolaires, puis professionnels, des jeunes.

 

Cette convention présente plusieurs engagements et actions du gouvernement qui seront menés pendant les 5 ans qui viennent dans le système éducatif. Un volet est consacré à l’éducation à la sexualité pour développer l’égalité entre les sexes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0