Communiqué de presse de la ministre des droits des femmes

 

Paris, le 17 avril 2013

 

Vers des conseils généraux paritaires, enfin !

 

 

Najat VALLAUD-BELKACEM se réjouit de l’adoption définitive par le Parlement, ce mercredi, du projet de loi relatif aux scrutins locaux et en particulier du scrutin binominal paritaire pour les élections cantonales, qui marque un pas important pour la parité.

 

13,5% de femmes dans les conseils généraux, c’est une statistique qui sera désormais enfin de l’histoire ancienne. Demain, dès les prochaines élections cantonales, seront élus 50 % d’hommes et 50 % de femmes au dernier échelon des collectivités territoriales qui ne connaissait pas encore la stricte égalité femmes-hommes.

 

C’est un pas important pour la parité, mais aussi un pas important pour la rénovation de la vie politique, qui est attendue de longue date.

 

Après la réforme constitutionnelle de 2000 qui a introduit le principe de la parité, la loi sur les élections régionales de 2003 qui a instauré des listes respectant une stricte alternance hommes-femmes, c’est une étape importante et nécessaire qui est franchie aujourd’hui, et qui va contribuer à faire de l’égalité femmes-hommes un automatisme pour les partis politiques.

 

Cette étape en annonce d’autres : non-cumul des mandats, parité dans toutes les sphères dirigeantes ; toutes vont et iront dans le sens d’une modernisation et d’une féminisation de la vie politique, qui doit enfin devenir réalité. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0